Le VIH peut également affecter les enfants et adolescents

Comment la plupart des enfants et adolescents contractent-ils le VIH?

Le VIH peut passer d’une mère séropositive à son enfant pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement (appelée transmission mère-enfant du VIH).Certains adolescents séropositifs ont contracté le virus lorsqu’ils étaient nourrissons par transmission mère-enfant. Mais la plupart des jeunes qui contractent le VIH pendant l’adolescence le contractent par transmission sexuelle. De nombreux adolescents vivant avec le VIH ne savent pas qu’ils sont séropositifs.

Quels facteurs augmentent le risque de VIH chez les adolescents?

Plusieurs facteurs rendent difficile la prévention du VIH chez les adolescents. De nombreux adolescents manquent d’informations de base sur le VIH et sur la manière de se protéger du VIH.

Voici quelques facteurs qui exposent les adolescents au risque de VIH:

Faibles taux d’utilisation du préservatif. Toujours utiliser correctement un préservatif pendant les rapports sexuels réduit le risque de VIH et de certaines autres maladies sexuellement transmissibles (MST).

Taux élevés de MST chez les jeunes. Une MST augmente le risque de contracter ou de propager le VIH.

Consommation d’alcool ou de drogues. Les adolescents sous l’influence de l’alcool ou de drogues peuvent adopter des comportements à risque, comme avoir des relations sexuelles sans préservatif.

Quels facteurs affectent le traitement du VIH chez les enfants et les adolescents?

Le traitement avec des médicaments anti-VIH (appelés thérapie antirétrovirale ou TAR) est recommandé pour toutes les personnes vivant avec le VIH, y compris les enfants et les adolescents. Les médicaments anti-VIH aident les personnes vivant avec le VIH à vivre plus longtemps et en meilleure santé et à réduire le risque de transmission du VIH.

Plusieurs facteurs affectent le traitement du VIH chez les enfants et les adolescents, notamment la croissance et le développement de l’enfant. Par exemple, comme les enfants grandissent à des rythmes différents, la posologie d’un médicament anti-VIH peut dépendre du poids de l’enfant plutôt que de son âge. Les enfants trop jeunes pour avaler une pilule peuvent utiliser des médicaments anti-VIH sous forme liquide.

Les problèmes qui rendent difficile la prise de médicaments anti-VIH tous les jours et exactement comme ils sont prescrits (ce que l’on appelle l’observance des médicaments) peuvent affecter le traitement anti-VIH chez les enfants et les adolescents. Un traitement efficace contre le VIH dépend d’une bonne observance des médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *