Conférence en ligne (Facebook live) sur les violences basées sur le genre organisée par MAJ RDC et YARH DRC

Violences basées sur le genre : une pandémie silencieuse

Il est évident que la pandémie COVID-19 a un impact dévastateur à travers le monde. Des efforts sont en cours pour contenir le virus à l’échelle mondiale, mais cette réponse expose également les filles à un risque accru des violences, y compris, les violences sexistes, l’exploitation et les abus sexuels, et même les mariages d’enfants.

Se trouvant souvent à l’avant-garde de la lutte contre la pandémie, tout en jouant peu de rôle dans les réponses à la maladie. Certains des défis menacent d’annuler les gains accumulés sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et pour faire progresser les stratégies et les actions contre les menaces existantes et émergentes causées par la pandémie, Youth Alliance for Reproductive Health (YARH-DRC) et le Mouvement d’actions des Jeunes (MAJ/RDC)  organise une consultation virtuelle pour mieux comprendre l’impact du COVID19 sur les filles et femmes, partager les connaissances et engagements pour alimenter le scénario planifier et orienter les réponses aux niveaux des politiques et des actions, maintenant et pendant la période de relance.

“Nous organisons un Facebook live sur les violences basées sur le genre ce vendredi 19/06/2020 à 16h00 de Kinshasa sur la page Facebook du MAJ RDC https://www.facebook.com/majrdcongo/. Participez pour qu’ensemble nous puissions dénoncer les violences basées sur le genre, proposer les pistes de solutions et discuter des mesures pratiques que les jeunes, les communautés et les décideurs politiques peuvent prendre pour atténuer l’impact de la crise COVID19 sur la dignité des filles et protéger les filles des mariages d’enfants.” Benjamin Sabue, Président National du Mouvement d’Action des Jeunes en RDC.

2 thoughts on “Conférence en ligne (Facebook live) sur les violences basées sur le genre organisée par MAJ RDC et YARH DRC”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *