SENSIBILISATION DES JEUNES SUR LA PLANNIFICATION FAMILIALE DANS LE CADRE DU FESTIVAL AMANI GOMA 2020

Selon l’enquête nationale, environ 30% des jeunes femmes mariées et 45% des femmes célibataires sexuellement actives en RDC ont déclaré avoir un besoin non satisfait en matière des méthodes modernes de planification familiale.

Les conséquences des comportements sexuels à haut risque incluent les grossesses non désirées. C’est dans ce sens que IYAFP-RDC a organisée une vaste campagne de sensibilisation sur les méthodes contraceptives modernes et les droits des jeunes en matière de la sante, sexuelle et reproductive.

Cette activité a eu l’honneur d’accueillir plusieurs jeunes venant du Congo et du Rwanda. Au total 5 jeunes rwandais ont participé dans ce dit festival aux cotes de 20 autres jeunes de la République Démocratique du Congo repartis dans les structures suivantes : Aquila’s Group (NATHALIE NDIMUBANZI), les Ailes du Cœur (LYSETTE BORA NIKUZE), Youth Engaged for Change (DIVIN ADAMO) et YARH-DRC (Samuna Pascaline).

L’activité a débuté le Vendredi à 11h, heure officielle de l’ouverture du festival Amani pour cette 7 eme édition. Comme d’habitude des milliers des festivaliers ont répondu présent a l’invitation leur lancée depuis quelques mois.

Aux cotes des amis de l’IYAFP RWANDA, les jeunes de la RDC ont participés dans deux activités essentielles a savoir : La sensibilisation des jeunes festivaliers sur l’utilisation des méthodes contraceptives modernes. Faire participer les festivaliers dans une enquête visant à connaitre leur niveau de compréhension et d’utilisation des méthodes modernes de planification familiale.

Des centaines d’associations à but non lucratif et des organismes internationaux étaient également présents dans ce festival a l’endroit leur réservé, l’espace associatif du festival.

Dans la sensibilisation, il a été question de faire part aux jeunes et adolescents de différentes informations en matière de PF mais aussi de leur montrer certains matériels de PF en notre disposition. Elle commençait par la mobilisation en vue de les transférer dans notre stand pour des informations diverses. Plusieurs jeunes connaissent ce que c’est la planification familiale mais ont cependant des informations erronées raison pour laquelle c’est cette étape qui était la plus sensible pour les éclairer de la question.

La sensibilisation a été d’une importance capitale de deux côtés, de la part des festivaliers et des jeunes membres de l’IYAFP

Un témoignage frappant d’une jeune fille membre de IYAFP présente dans le festival du nom de Nathalie Ndimubanzi a suscité notre attention :

« Le festival Amani a été une réelle source d’inspiration pour moi cette année. Le nombre de personnes sensibilisées sur les questions de santé sexuelle et reproductive et pf a été énorme dans ce festival. J’ai aimé le fait que les différentes couches sensibilisées soient réceptives à notre message cela nous rendait la tâche facile et nous donnait une immense joie »

Cette activité qui a touché plus de 3500 personnes a été d’une importance très capitale dans le milieu des jeunes festivaliers de Goma. Par le biais des activités de sensibilisations, les festivaliers ont reçu des informations nouvelles cadrant avec les méthodes contraceptives modernes, certains parmi eux ont même décides de commencer à utiliser celles-ci. Des dispositions ont été prises pour que ceux-là qui ont des questions même dans les jours à venir puisse contacter la coordination locale de IYAFP.

Pour les jeunes membres des structures membres de IYAFP, les données recueillies lors de cette muni enquête servira de base de plaidoyer pour des futures interventions dans la ville de Goma.

Divin Adamo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *